restauration & réparation

On peut distinguer la restauration, et la réparation.

Pour rester simple, disons que la réparation se rapportera à la remise en état de tout instrument, sur des opérations dues à des accidents plus ou moins récents, et sur tout type d’instrument.

Celles-ci peuvent englober la réparation de pièces cassées suite à des chocs de transport ou au cours de concerts; on peut citer les plus fréquentes telles que :

– fractures d’éclisses, (nécessitant un détablage)
– manche cassés, (nécessitant enture )
– bords de table, demi bords…

La restauration concernera plus précisément la remise en état d’instruments beaucoup plus anciens ayant traversé les rigueurs du temps parfois dans de très mauvaises conditions, notamment suite à de mauvais conditionnement de stockage, voir, à des travaux d’entretien obsolètes effectués autrefois, et parfois, par des luthiers ou ‘réparateurs’ pas tout à fait dignes de ce nom…

Le travail de restauration constituera à redonner toutes ses qualités à la fourniture originale de l’instrument, et dans le plus grand respect du travail effectué par le luthier constructeur.

C’est pour le luthier l’opportunité de visiter la lutherie de ses anciens ‘maîtres’ et d’apprendre toujours beaucoup sur la qualité de leur travail et leur savoir-faire.

C’est pour le musicien l’occasion de redécouvrir son instrument sous un jour nouveau, avec parfois beaucoup d’émotion et de plaisir.