réglages

Les « réglages » englobent plusieurs éléments importants dans la finition de l’instruments et tout à fait liés les uns avec les autres.

Ceux-ci concernent :
– Le réglage de la touche (son façonnage, le ‘creux’ de touche, le redressage…)
– Le chevalet (façonnage, et recherche de son parfait équilibre…)
– Le choix des cordes appropriées (selon la couleur musicale recherchée par le musicien, s’il s’agit d’une direction « classique », « jazz », pour jeunes débutants, « rock », etc.
– Le « réglage d’âme », enfin… le réglage d’âme est le temps fort où vont se mettre en place et en valeur toutes les qualités recherchées et attendues de l’instrument par le musicien et le luthier.

Il est un moment privilégié de complicité et d’écoute entre ces deux acteurs.

A l’écoute des désirs et attentes du musiciens, le réglage d’âme s’effectue donc toujours en sa présence indispensable et finalise exactement le résultat acoustique des travaux effectués.

Petit lexique du réglage d’âme : Recherche des couleurs, l’attaque, la largeur, l’amplitude, le relief, la souplesse, le moelleux, la profondeur, la projection, la précision, le gras, les aigus, la rondeur, etc.